Trustpilot

L histoire du Fourgon

Le constat

C’est en avril 2021 que trois entrepreneurs ambitieux, Charles, Maxime & Stéphane, tous pères de famille, ayant la volonté d’être chaque jour dans une démarche plus écologique, ont décidé de se lancer dans la création de l’entreprise Le Fourgon.

Pour quelle raison ? Les poubelles recyclables se remplissent plus vite qu’elles ne se vident, sans qu’aucune solution simple et efficace n’existe pour permettre à chacun de réduire ses déchets et en particulier les bouteilles. En effet, ce n’est pas moins de 36 millions de bouteilles plastiques qui sont achetées chaque jour en France. C’est ainsi qu’ils ont décidé de s’attaquer à ce chiffre en remettant au goût du jour un concept d’antan, pour essayer de changer les choses.

L’objectif ? Remettre au goût du jour la tournée du laitier, ou du brasseur, et se spécialiser dans la livraison de boissons consignées à domicile afin de proposer une solution simple et sans contrainte pour réduire ses déchets.

La consigne remise au goût du jour

la consigne avant après
Le Fourgon n’aurait jamais dû exister

Il y a 40 ans, la consigne était encore obligatoire en France, notamment pour les livreurs de lait ou encore les brasseurs. Mais avec l’émergence de la grande distribution, le marché a évolué vers de l’emballage à usage unique et notamment vers des bouteilles en plastique. Avec les années, les laveuses de bouteilles consignées ont disparu en France pour laisser place au nouveau marché émergeant qui représente désormais plus de 19 milliards de bouteilles à l’année

Pourquoi le recyclage ne suffit pas

les dégâts du plastique
  • 573 kg de déchets par an” : c’est ce qui est produit par habitant en France
  • “100% recyclable” : vraiment ? Cette mention autorisée sur les produits dont l’emballage peut être recyclé à 95%. Or : ces 5% empêchent bien souvent le recyclage de l’emballage entier.
  • “73,6% du plastique n’est pas recyclé” : trier ses déchets ne suffit pas. Il est essentiel d’agir à chaque échelle pour réduire nos déchets.

La consigne

Une évidence

40 ans plus tard, avec les enjeux climatiques que nous connaissons, les envies évoluent et 90% des français sont favorables à la remise en place du système de consigne en France afin de réduire leurs déchets.

Tous les jours, de nouveaux consommateurs rejoignent le mouvement de la consigne et se font livrer à domicile leurs boissons consignées, ce qui nous permet d’avoir un réel impact. La première année, pas moins d’1 million de bouteilles ont pu être réemployées, soit une économie de 370 tonnes de CO2.

Comment ça marche ?

La consigne c’est très simple ! Il s’agit d’une caution que le particulier règle lors de l’achat d’une bouteille. Cette somme est remboursée au client dès le moment où ce dernier rapporte sa bouteille consignée vide auprès du vendeur.

Chez Le Fourgon, le principe est presque le même, à un détail près : nous nous occupons de tout ! En effet, lorsque vous commandez les différentes boissons consignées que vous souhaitez déguster, ces dernières sont livrées le jour même devant chez vous, à l’horaire qui vous convient le mieux.

Le parcours des bouteilles

le parcours des bouteilles

Vous vous interrogez sur le parcours des bouteilles ? Et bien lorsque vous passez commande sur notre site ou notre application mobile, nos préparateurs et nos livreurs s’occupent de compléter les caisses avec les produits sélectionnés par vos soins, et de les charger à bord de leur fourgon électrique.

Les livreurs partent ensuite en tournée, et viennent vous livrer gratuitement à domicile, tout en profitant de récupérer vos bouteilles consignées vides au passage. Vous serez ainsi immédiatement crédités du montant de la consigne sur votre compte Le Fourgon.

La suite du processus est très simple : nous répartissons les bouteilles auprès de nos différents partenaires de lavage, afin que ces derniers s’occupent de les nettoyer. Elles sont ensuite rapportées auprès de nos producteurs locaux, afin d’être remplies, et réemployées !

Les bénéfices de la consigne

les bénéfices de la consigne

L’impact est important, puisque pour chaque bouteille réemployée, c’est 75% d’énergie, 79% de CO2 et 33% d’eau économisés par rapport à une bouteille recyclée ! De plus, une bouteille consignée peut être réemployée plus de 40 fois, ce qui génère beaucoup moins de déchets ! Et ça, c’est un grand pas pour la planète !