Avec le code Bonjour , profitez de 5€ offerts sur votre 1ère commande

Retour au blog

Comment déguster son vin ?

Le 9 mars 2023 - Ecrit par Maureen

La dégustation de vin peut sembler intimidante pour les novices, mais elle peut être une expérience enrichissante pour tous les amateurs de vin. En apprenant les étapes clés d’une dégustation, ainsi que les techniques et astuces utilisés par les professionnels, vous pourrez mieux apprécier les différents types de vins et affiner votre palais. Lisez cet article et découvrez nos conseils pour améliorer votre expérience de dégustation !

Les étapes pour déguster son vin comme un pro

Si vous souhaitez déguster votre vin comme un pro, il est nécessaire de suivre des étapes bien définies. Cela passe notamment par une observation visuelle, par une analyse olfactive, et enfin par une analyse gustative.

L’observation du vin

Vous vous en doutez : avant même de porter la première gorgée de vin à votre bouche, il est important de l’observer. Tenez votre verre à la lumière et regardez attentivement la couleur du vin. Cette dernière peut donner des indications sur la région de production du vin, le cépage utilisé, la méthode de vinification et son âge.

observation du vin

Pour être certain d’apprécier une dégustation de vin, nous vous conseillons également de vérifier la clarté de votre vin. En effet, si ce dernier est un peu trouble, méfiez vous : cela peut signifier un défaut ou un problème de stockage ! En revanche, si votre vin est clair et brillant, vous pouvez être rassuré, c’est qu’il est de bonne qualité.

Bon à savoir : vous pouvez agiter votre verre de vin doucement afin d’évaluer la viscosité de ce dernier. Si ce dernier a une viscosité élevée, il aura une texture riche et épaisse en bouche.

L’analyse olfactive

La deuxième étape de la dégustation de vin consiste à sentir le vin. Vous êtes sûrement nombreux à le savoir, mais l’odorat est un sens clé pour la dégustation de vin. En effet, ce dernier est responsable de la perception de la plupart des arômes, et peut vous donner des informations sur la qualité et les caractéristiques du vin. Mais avant même de le sentir, faites tournoyer votre verre pour libérer les arômes du vin. Cela permet de l’oxygéner.

L'analyse olfactive

Vous pouvez désormais approcher votre nez du bord du verre, et prendre une grande inspiration. Essayez d’identifier les différents arômes qui s’en dégagent : les fruits, les épices, ou les herbes. Vous pouvez également détecter des arômes plus complexes, tels que le cuir, la fumée, ou le boisé. Ces derniers, comme pour la couleur du vin, varient en fonction du cépage, de la région de production, de l’âge du vin et de la méthode de vinification.

L’analyse gustative

Voici l’étape que vous attendiez tous : le moment de déguster votre vin. Mais attention, ne vous hâtez pas ! Prenez d’abord une toute petite gorgée de vin en bouche, afin de le faire circuler correctement. En effet, les saveurs ne sont pas perçues de la même intensité sur votre langue. Par exemple, les saveurs salées se ressentent davantage sur les côtés avant de la langue, alors que les notes sucrées sont particulièrement prononcées sur le bout de la langue. Essayez de détecter l’ensemble de ces saveurs. Il est important de noter leur nature, et leur intensité.

Après avoir correctement fait circuler le vin en bouche et bien analysé les différentes saveurs, vous pouvez désormais avaler ou recracher votre vin. Vous devez maintenant noter si le vin est équilibré ou non. Un vin équilibré aura une belle harmonie entre les différentes saveurs (sucrées, acides, amères et autres).

analyse gustative

Enfin, il ne faut pas oublier de noter la longueur du vin en bouche. En d’autres termes, il s’agit de la durée pendant laquelle les saveurs restent en bouche une fois le vin avalé ou recraché. Plus la longueur en bouche est longue, plus le vin sera qualitatif.

>> Vous êtes plutôt un amateur de bière ? Découvrez toutes nos techniques pour déguster une bière comme un expert.

Les accords mets et vins à connaître

Rien de tel qu’un bon repas pour accompagner votre dégustation de vin. Mais quels sont les accords mets et vins à connaître pour être sûr d’apprécier votre dégustation ? Et bien ces derniers varient en fonction de vos goûts, de vos préférences, et du type de vin que vous consommez. Mais nous avons tout de même quelques suggestions à vous donner pour commencer !

Évidemment, il n’existe pas de règles spécifiques en matière d’accords mets et vins. L’important est de déguster un vin que vous appréciez et qui complète les saveurs de votre plat.

Les vins blancs

Produits à partir de raisins blancs ou de raisins noirs dont la peau a été retirée avant la fermentation, les vins blancs sont souvent légers et fruités.

  • Les vins blancs secs sont souvent accompagnés de fruits de mer, de poissons grillés, de volailles et de légumes. Découvrez notre vin blanc sec provenant du Domaine Montgilet, le Chenin.
  • Les vins blanc moelleux, tel que Le vin Coteaux de l’Aubance de Montgilet, s’accordent parfaitement avec un foie gras et du pain d’épices toasté ou encore des plats sucrés-salés.

Les vins rouges

Les vins rouges sont produits à partir de raisins noirs, ce qui donne une couleur plus foncée et des tanins plus prononcés. Ils ont souvent des arômes et des saveurs de fruits rouges, de cerises, de baies et de vanille.

  • Les vins rouges légers, tels que le Pinot Noir, sont souvent accompagnés de volailles, de viandes blanches, de poissons grillés, de légumes grillés et de salades.
  • Les vins rouges puissants sont eux, souvent accordés à des plats de viande rouge grillée, de gibier, de fromages forts et de plats épicés.
dégustation vin rouge

>> Découvrez l’ensemble de nos vins rouges consignés sur notre site internet !

Les vins rosés

Le vin rosé est produit à partir de raisins noirs dont la peau est retirée après une courte période de fermentation, donnant ainsi une couleur rosée. Leur goût peut varier, allant de sec à doux, et ont souvent des arômes et des saveurs de fraise, de framboise et de cerise.

Les vins rosés sont souvent associés à des plats d’été légers tels que les salades, les fruits de mer, les légumes grillés ou encore les plats méditerranéens. Ils sont d’ailleurs souvent très appréciés pour accompagner un barbecue en plein été !

Vous avez envie d’un bon repas savoyard mais avez un doute sur le vin qui s’accordera bien avec ce dernier ? Lisez notre article “quel vin choisir avec une raclette ou de la fondue“.

Comment conserver le vin après l’ouverture

Vous avez dégusté votre vin, mais n’avez pas fini la bouteille ? Nous avons quelques conseils à vous donner pour la conserver lorsque celle-ci est ouverte.

  • Si vous avez dégusté du vin blanc, du rosé, ou du champagne, conservez-les au réfrigérateur. Cela permettra de ralentir l’oxydation et de préserver les arômes. Nous vous conseillons tout de même de finir votre bouteille 2 ou 3 jours après l’avoir ouverte.
  • Si vous en possédez une, utilisez une pompe à vide afin de retirer l’air de la bouteille et préserver le vin un peu plus longtemps. Attention, cette méthode ne fonctionne pas sur les vins mousseux et les vins doux !
conservation vin
  • Si vous n’avez pas de pompe à vide en votre possession, vous pouvez utiliser un bouchon en liège ou en silicone pour empêcher l’air d’entrer dans la bouteille. Il est d’ailleurs important de ranger la bouteille à l’horizontale pour que le vin soit en contact avec le bouchon.
  • Enfin, si vous ne souhaitez pas altérer la qualité du vin, nous vous conseillons d’éviter les changements de température. Il est recommandé de stocker votre vin dans un endroit frais (entre 12°C et 18°C) et sombre après l’avoir dégusté.

Il est important de bien suivre ces étapes de conservation afin d’éviter que votre vin ne s’oxyde et ne perde sa qualité.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour déguster votre vin de la meilleure des manières. Il ne vous reste plus qu’à tester, en commandant nos différents vins consignés sur notre site Le Fourgon !