Trustpilot
Avec le code Bonjour , profitez de 5€ offerts sur votre 1ère commande

Retour au blog

De la vigne à la bouteille : comment les femmes font leur place dans le monde viticole

Le 8 mars 2023 - Ecrit par Maureen

Même si le monde viticole a longtemps été dominé par les hommes, les femmes y ont toujours été présentes d’une certaine manière. Depuis un bon nombre d’années, elles commencent à se faire une place dans ce domaine, et occupent des postes clés dans la production, la vente, et la dégustation du vin. Dans cet article, nous examinons l’évolution des femmes dans le monde du vin, ainsi que leur présence actuelle en tant que propriétaires de vignobles, productrices de vin, et sommelières.

L’histoire des femmes dans le monde du vin

Les femmes : présentes depuis toujours dans le monde viticole

Pendant l’Antiquité, dans certaines cultures, les femmes avaient interdiction de boire du vin, et étaient menacées de peine de mort si cette règle était enfreinte. Il s’agissait d’une boisson réservée aux hommes.

En ce qui concerne leur rôle dans l’industrie viticole, considérées comme physiquement faibles, les femmes ont longtemps été reléguées à des tâches subalternes telles que l’aide à la vigne ou à la gestion administrative des domaines viticoles. Elles étaient simplement “femme du vigneron”, aidante, petite main. Elles n’avaient également pas le droit de mettre un pied au chai car, selon les dires des hommes, leurs menstruations pouvaient  faire “tourner le vin”.

Les obstacles rencontrés par les femmes dans le monde du vin

Vous l’aurez compris, malgré leur présence continue dans le monde viticole, les femmes ont été confrontées à de nombreux obstacles. L’obstacle principale auxquelles elles devaient faire face était la discrimination de genre, qui a limité leur accès à des postes de direction et de pouvoir dans ce domaine. Les femmes étaient également confrontées à l’inégalité des chances en matière d’éducation et de formation, ce qui les empêchait d’acquérir les compétences nécessaires pour réussir dans le monde viticole.

Les obstacles rencontrés par les femmes dans le monde du vin

Les femmes ont également subi de nombreux préjugés sexistes, tels que l’idée qu’elles n’étaient pas assez fortes pour travailler dans les vignobles, ou encore qu’elles n’étaient pas capables de prendre de bonnes décisions en matière de vinification.

Malgré ces obstacles, les femmes ont continué à s’impliquer dans le monde viticole. Leur présence actuelle en est donc d’autant plus remarquable !

L’arrivée des femmes dans le monde viticole

Peu à peu, les femmes sont passées de simples ouvrières viticoles à des postes à grande responsabilité. On voit notamment une première vague de femmes arriver à la direction des domaines au XVIIIème et XIXème siècle.

Par exemple, la veuve Françoise-Joséphine de Lur-Saluces a repris les rênes du Château d’Yquem en 1788, et a acquis une grande notoriété sous sa direction. En Champagne, la veuve Cliquot surnommée “la Grande Dame de la Champagne” et Jeanne Pommery reprennent, elles aussi, la direction de ces maisons aujourd’hui mondialement connues, et continuent le travail entamé par leurs défunts maris.

Mais ce n’est qu’après 1950 que l’on commence à voir des femmes créer leurs propres exploitations viticoles, sans être “femme de”, “fille de” ou “veuve de”. Cette fois, cela vient uniquement de leur passion et de leur propre volonté de créer leur domaine.

Les femmes dans le monde viticole aujourd’hui

L’essor de la présence féminine dans le monde viticole  

La présence des femmes dans le monde du vin se démocratise de plus en plus, bien que la plupart d’entre elles disent devoir faire deux fois plus d’efforts pour prouver leur légitimité. On voit notamment de plus en plus de femmes à des postes importants, tels qu’à la direction des domaines, à la tête de syndicats viticoles, créatrices d’entreprises dans le monde viticole, ou encore autrices et influenceuses.

femmes dans le monde viticole aujourd'hui

De nombreuses femmes sont donc aujourd’hui propriétaires de vignobles et productrices de vin, qu’elles soient en France, aux Etats-Unis, en Argentine ou bien même en Afrique du Sud. Aujourd’hui, un chef de domaine sur trois est une femme, et c’est la Corse qui compte le plus grand nombre de vigneronnes. Les femmes ont souvent une approche innovante et durable de la viticulture, cherchant à préserver l’environnement et à promouvoir des pratiques agricoles respectueuses.

Quelques portraits de femmes que nous apprécions chez Le Fourgon

Dans cette partie, nous avons décidé de mettre en avant certaines femmes influentes, de différentes manières, dans le monde viticole aujourd’hui.

Pascaline Lepeltier, meilleure sommelière de France

Pascaline Lepeltier est une sommelière française qui a acquis une renommée internationale dans le monde du vin. Elle a travaillé dans des restaurants étoilés Michelin en France avant de déménager aux États-Unis, où elle est devenue sommelière en chef. En 2018, elle a été nommée Meilleure sommelière de New York par le magazine Wine & Spirits. Pascaline Lepeltier est reconnue pour son expertise en matière de vins naturels, biodynamiques et durables, et est une voix importante dans la promotion de pratiques viticoles respectueuses de l’environnement.

Angélique de Lencquesaing

Angélique de Lencquesaing est une femme d’affaires française qui a fait ses débuts dans l’industrie viticole en 2009. Elle est co-fondatrice de la société iDealwine : une plateforme en ligne pour acheter et vendre des vins de qualité supérieure. Sous sa direction, iDealwine est devenue l’une des plus grandes plateformes en ligne pour l’achat et la vente de vins rares et fins.

Angélique de Lencquesaing

En 2016, elle a repris le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, un domaine viticole de renommée mondiale dans le Bordelais. Elle est la première femme à diriger le Château depuis sa fondation au XVIIe siècle. Angélique de Lencquesaing est également une ardente défenseure de la durabilité et de l’agriculture biologique dans la production de vin.

Philippine de Rothschild

Philippine de Rothschild était une femme d’affaires française et la propriétaire de la célèbre maison de vin bordelaise Château Mouton Rothschild. Elle a travaillé comme actrice avant de succéder à son père, le baron Philippe de Rothschild, à la tête de l’entreprise familiale en 1988. Elle a joué un rôle majeur dans le développement de la marque et a contribué à l’augmentation de la qualité et de la notoriété des vins produits par la maison. Décédée aujourd’hui, elle était une personnalité très respectée dans le monde du vin et a reçu de nombreuses récompenses pour son travail.

Caroline Frey

Caroline Frey est une vigneronne française, propriétaire de plusieurs domaines viticoles, notamment du Château la Lagune à Bordeaux, des domaines Paul Jaboulet Ainées et du Château Corton C. Elle a étudié l’œnologie et a travaillé dans plusieurs domaines viticoles avant de rejoindre l’entreprise de vins et spiritueux de ses parents.

Caroline Frey

En tant que vigneronne, Caroline Frey est connue pour sa philosophie axée sur la durabilité et la production de vins de qualité supérieure. Elle utilise des méthodes biodynamiques pour cultiver ses vignes et travaille à minimiser l’utilisation de produits chimiques dans le processus de vinification.

Sandrine Goeyvaerts

Sandrine Goeyvaerts est une caviste, sommelière, chroniqueuse et autrice belge. Elle a obtenu son diplôme de sommelière en 2003, année où elle a remporté le concours de 1er sommelier de Belgique junior. Elle est devenue caviste en 2010 chez Vins Lacroix à Saint-Georges-sur-Meuse. En tant que caviste et sommelière diplômée, elle est connue pour son engagement en faveur des vins les plus naturels possibles et pour son soutien aux vignerons qui travaillent dans le respect de la nature et de l’environnement.

Parmi les vignerons Le Fourgon

Chez Le Fourgon, nous sommes partenaires du Domaine de Jacques Frelin, et vendons quelques-uns de ses vins consignés. Fondé par Jacques Frelin en 1983, ce domaine est aujourd’hui sous la direction de Carole, sa fille, entourée d’une équipe 100% féminine ! Un joli clin d’œil à la féminisation du secteur viticole !

Vous souhaitez déguster l’un de ces délicieux vins issu d’une équipe de vigneronnes ? Rendez-vous sur notre site Le Fourgon et passez commande !

>> Lire notre article sur le domaine de Jacques Frelin.

Et prochainement, nous aurons également le plaisir de vous proposer des vins consignés provenant du Domaine des vins d’Elo, puisqu’un rouge et un rosé arriveront sur notre site courant mars. Une autre occasion de découvrir d’autres vins produits par une vigneronne !