Avec le code Bonjour , profitez de 5€ offerts sur votre 1ère commande

Retour au blog

Dry January : les bienfaits pour votre santé et votre bien-être

Le 13 décembre 2023 - Ecrit par Maureen

Le Dry January est un défi qui consiste à ne pas boire d’alcool pendant un mois, soit tout le mois de janvier. Il est né en Angleterre en 2013 et s’est rapidement répandu dans le monde entier. En France, le Dry January a connu une forte croissance ces dernières années, puisqu’en 2023, plus de 2 millions de Français ont participé au défi. Bien plus qu’une simple abstention, ce défi offre une occasion unique d’observer des changements significatifs sur le plan physique, mental et émotionnel. Découvrons-les ensemble dans cet article.

L’origine du mois sans alcool

Les origines de ce concept remontent à une initiative britannique lancée en 2013 par l’association caritative Alcohol Change UK. L’objectif était de sensibiliser aux habitudes de consommation d’alcool et d’encourager les gens à reconsidérer leur rapport avec cette substance, tout au long du mois de janvier. Depuis, le mouvement a pris de l’ampleur, et s’est propagé au-delà des frontières britanniques pour devenir un phénomène mondial.

origine mois sans alcool

Ce défi mensuel a connu une montée spectaculaire en popularité, tant en France qu’à l’échelle internationale. Ce n’est plus simplement un événement annuel, mais un mouvement qui gagne du terrain tout au long de l’année. Les médias sociaux, les initiatives locales et les campagnes de sensibilisation ont contribué à faire du Dry January bien plus qu’un simple défi de début d’année. Il est devenu un symbole de prise de conscience et de changement de comportement vis-à-vis de la consommation d’alcool.

L’application du Dry January en France

Le Dry January a été initié en France en 2020, et a connu un succès croissant. En effet, selon Addictions France, plus d’1 Français sur 10 y ont participé en 2020. En 2023, selon un sondage IFOP, un tier des Français se disaient prêts à y participer. En seulement 4 ans, il y a donc eu une belle augmentation du nombre de participants. Cela s’explique par plusieurs facteurs : le Dry January est notamment un défi accessible à tous, quel que soit son âge, son sexe ou son niveau de consommation d’alcool. Il s’agit aussi d’un défi relativement court, ce qui le rend moins intimidant que d’autres challenges, qui s’étalent sur plusieurs mois.

dry january france

Mais le Dry January est également un défi soutenu par une campagne de communication importante. De nombreuses associations et institutions, telles que l’association Addictions France ou le ministère de la Santé, encouragent les Français à participer au défi. Il existe même des applications mobiles qui permettent de vous aider à tenir tout au long du mois. Enfin, le Dry January est un défi qui est en phase avec les préoccupations de la société française. En effet, la consommation d’alcool est un problème de santé publique en France. Selon une étude de la Santé Publique, la proportion d’adultes déclarant une consommation d’alcool se situant au-dessus des repères de consommation était de 22% en 2021. Bien qu’en baisse par rapport aux années précédentes, ce chiffre montre que le Dry January est un défi qui permet aux Français de prendre conscience de leur consommation d’alcool et d’améliorer leur hygiène de vie.

Les effets bénéfiques du Dry January

Les effets bénéfiques du Dry January sont multiples, tant sur le plan physique et mental qu’économique. Découvrez-les ensemble afin de vous donner de bonnes raisons de réaliser ce défi. 

Dry January : les avantages sur la santé physique et mentale

Le Dry January a des impacts profonds sur la santé physique et mentale, bien au-delà de la perte de poids. Une réduction significative de la consommation d’alcool a des répercussions positives sur le foie, le sommeil, la peau, et d’autres aspects de la santé.

  • Impact sur le foie : le foie, un organe crucial pour le métabolisme, bénéficie grandement d’une pause dans la consommation d’alcool. Cela permet au foie de se régénérer et de fonctionner de manière plus efficace, et de contribuer à une meilleure santé hépatique.
  • Amélioration du sommeil : ceux qui ont déjà passé des soirées arosées le savent, cette substance peut perturber le sommeil en affectant les cycles naturels du sommeil. Pendant le Dry January, de nombreux participants rapportent une amélioration significative de la qualité de leur sommeil. Ils se réveillent plus rafraîchis et plus énergisés.
avantages mois sans alcool
  • Effets sur la peau : l’alcool peut déshydrater la peau, et provoquer une apparence terne et vieillie. En s’abstenant d’alcool, la peau a le temps de récupérer, ce qui favorise une hydratation naturelle et un éclat amélioré. Votre teint vous dira merci.
  • Amélioration de la santé mentale et de l’humeur : de nombreux participants au Dry January se sentent mieux en termes de bien-être mental, avec une réduction du stress, de l’anxiété et une humeur générale plus positive.

Dry January : la perte de poids

L’alcool est une source importante de calories, et même si la quantité de sucre varie d’une boisson à l’autre, tous les vins et spiritueux apportent des calories. Une portion de 100 ml de vin contient environ 70 calories, une portion de 100 ml de bière environ 40 calories et une portion de 4 cl de spiritueux environ 90 calories. D’autant plus que certains alcools sont parfois consommés avec l’ajout de boissons sucrées tels que des sodas, ce qui accentue ces calories. Par conséquent, la réduction de la consommation d’alcool peut entraîner une perte de poids significative.

Dry january : les économies d’argent

Bien que cela ne soit pas la raison principale des Français pour participer à ce challenge, le Dry January peut également être un moyen de faire des économies d’argent. En effet, l’alcool est un produit relativement cher, et les dépenses mensuelles liés à ce produit peuvent vitre être très élevées. En participant au Dry January, les participants peuvent donc économiser une somme importante d’argent. Une étude réalisée en 2022 par l’association Dry January France a révélé que les participants ont économisé en moyenne 150 euros pendant le mois de janvier.

économie dry january

Prêt à relever le défi qui non seulement vous fera économiser de l’argent, mais aussi améliorera votre bien-être physique et mental ? Le Fourgon est là pour vous soutenir ! Sur notre site, découvrez une gamme variée de produits consignés délicieux à déguster pendant le Dry January, qu’il s’agisse de jus, d’eau, ou de soupes. Et pour ceux qui auraient du mal à se passer du goût, découvrez notre catégorie de bières sans alcool.

Dry November et Dry January : quelles différences ?

Le Dry November est similaire au Dry January à une chose près : ils n’ont pas lieu au même moment de l’année. Le Dry January, est évidemment le plus répandu des deux, et se déroule tout au long du mois de janvier. Il marque le début de l’année et incite les participants à commencer l’année avec une pause au niveau de l’alcool, surtout après la période festive de la fin du mois de décembre.

À l’inverse, le Dry November se déroule pendant le mois de novembre, et permet d’anticiper les festivités de fin d’année. En choisissant de renoncer à l’alcool en novembre (même si les challengers sont plus rares ce mois-ci), les participants peuvent aborder les fêtes avec une conscience accrue de leur consommation d’alcool et à éviter les excès.

En fin de compte, que l’on choisisse de participer au Dry November, au Dry January ou à d’autres initiatives similaires, l’objectif reste le même : embrasser la sobriété temporaire comme une opportunité de transformation personnelle et de bien-être durable.

Comment tenir un mois sans alcool : nos conseils

Le Dry January est un défi qui peut être difficile à relever pour certains, surtout pour ceux qui sont habitués à boire de l’alcool régulièrement. Voici quelques conseils pour ceux d’entre vous qui souhaitent s’y tenir mais ont peur de craquer :

  • Fixez-vous des objectifs réalisables : ne vous mettez pas trop de pression en vous fixant des objectifs trop ambitieux. Commencez par vous fixer un objectif de quelques jours ou une semaine, puis augmentez progressivement la durée de votre abstinence. Ce n’est pas grave de ne pas réussir à tenir un mois entier au tout début.
  • Préparez-vous mentalement avant de commencer : réfléchissez aux raisons qui vous poussent à participer à ce défi. Qu’est-ce que vous espérez en retirer, quels sont les bienfaits pour votre santé, etc. Cela vous aidera à rester motivé lorsque vous rencontrerez des difficultés.
  • Évitez les situations à risque : si vous savez que vous risquez de boire de l’alcool, évitez les situations qui pourraient vous mettre à l’épreuve. Par exemple, si vous êtes invité à une fête où il y aura beaucoup d’alcool, proposez d’être Sam par exemple. Vous subirez moins la pression des autres.
  • Trouvez des alternatives à l’alcool. Si vous avez l’habitude de boire de l’alcool pour vous détendre ou pour socialiser, trouvez des alternatives non alcoolisées qui vous plaisent. Par exemple, vous pouvez boire des jus de fruits, des sodas, du thé ou du café. Vous pouvez même vous laisser tenter par de la bière ou du vin sans alcool si vous êtes trop habitués au goût de ces différentes boissons.
tenir mois sans alcool